in ,

Quelles sont les consignes de tri des déchets ?

Vous vous rappelez de la fameuse liste de prétextes que vous invoquez pour justifier l’absence de recyclage à domicile, à l’école ou au bureau ? Elle ne tient plus. Les astuces suivantes sont applicables même lorsque vous vous sentez paresseux ou quand vous vous dépêchez. Tout d’abord, essayez de ne pas vous concentrer sur les ordures, mais sur les déchets. Les ordures sont inutiles. Les déchets, par contre, ont une certaine valeur et ne nécessitent qu’un tri adéquat.

Des consignes pour mieux trier vos déchets

Un regard sur les quantités annuelles de déchets urbains solides générées à travers le monde révèle un chiffre terrifiant : 1,4 milliard de tonnes. La majeure partie de ce volume, soit environ 800 millions de tonnes, aboutit dans des dépotoirs. C’est maintenant le temps de recycler vos déchets, mais d’abord commencez par les trier :

Déclinez sans remord

Renoncez systématiquement à tout ce dont vous n’avez plus besoin, en commençant par les emballages. La réduction du volume des poubelles est en effet le principal instrument pour limiter la masse de déchets solides contenus dans les dépotoirs. Dans certaines boutiques, il est déjà possible de retirer les emballages au point de vente, mettez par exemple votre boîte de dentifrice dans la caisse du supermarché.

Nettoyer ou ne pas nettoyer, telle est la question

Le fait de nettoyer les résidus alimentaires des restes de déchets permettra aux personnes chargées de travailler dans les usines de recyclage. En effet, votre coupe de yaourt prendra des jours, voire même des semaines, pour atteindre le centre de recyclage.

Et avez-vous pensé à la puanteur ? Pour ne pas gâcher d’eau et pour vous faciliter la tâche, déposez les produits à recycler dans le lavabo pour pouvoir les nettoyer avec l’eau dont vous vous servez pour la vaisselle. Une autre méthode consiste à utiliser les serpillières déjà usées pour les nettoyer.

Faites du compostage de tout ce qui est mouillé ou spongieux

Faites du compostage de tout ce qui est mouillé ou spongieux. Ce genre de déchets constitue la moitié de la masse de tous les déchets secs, comble les sites d’enfouissement et génère du méthane, un gaz 20 fois plus nocif que le gaz carbonique. Mais beaucoup d’entre-eux sont susceptibles d’être compostés :

  • Les peaux de fruits et de légumes ;
  • le marc de café ;
  • et même les papiers humides.

Autant de produits susceptibles d’être convertis en engrais.

Vous chiffonnez le papier en le jetant à la poubelle ? Arrêtez

Ne pliez ou ne chiffonnez pas le papier au moment de le jeter. Il est facile d’en saisir la raison : plus une feuille de papier est en bon état, plus sa valeur est élevée, puisque les fibres (de cellulose) sont plus robustes, ce qui accroît le taux de recyclage.

Par contre, de nombreux autres types de papier ne se recyclent pas : le papier ingraissable et plastifié, les tickets de caisse des machines à cartes de crédit ou des grandes surfaces (ne les demandez pas), les feuilles de papier contenant de la colle adhésive (retirez la couche de colle du papier), le vieux papier hygiénique, le papier carbonique et les timbres fiscaux.

Les serviettes en papier et les essuie-tout utilisés ne doivent pas non plus figurer parmi les déchets de papier recyclé, mais on peut les composter. Il est également possible de faire composter les boîtes à pizza graisseuses.

Quelques astuces pour vous faciliter le tri des déchets

Dans le futur, pour éviter le gaspillage de verre, il faudra se mobiliser pour accroître le recours aux conteneurs réutilisables. Jusque-là, il faut réutiliser le verre au maximum. Chaque fois que possible, il faut éviter les bouteilles à goulot long. Celles-ci ne sont en effet pas récupérables et le traitement de recyclage (qui les casse en tessons) demeure encore complexe et cher.

Ne supprimez pas les languettes des canettes de boisson gazeuse ou de bière. Elles risquent de se retrouver perdues dans les ordures ménagères et de ne pas être recyclées. Peut-être ne le savez-vous pas, mais les emballages des collations sont souvent composés de plastique revêtu d’une légère couche d’aluminium. Il est possible de le recycler. Le hic est que le traitement est dispendieux et que seulement un petit nombre d’entreprises sont capables d’en assumer le coût.

Rédigé par Rédacteur en chef

Quelques conseils pour le recyclage des déchets ménagers

Tout savoir sur le cycle de vie d’un objet