in

Comment savoir à coup sûr ce qui se recycle ou non ? Devenez un pro du recyclage et faite votre bonne action pour la planète !

Le recyclage existe depuis très longtemps sous sa forme la plus simple, ça peut correspondre à un geste qui peut paraître aussi anodin que de réutiliser de vieux chiffons. Depuis peu, les gens ont pris conscience de l’importance d’agir de façon éco-responsable, cela passe d’abord par réaliser qu’à notre niveau on peut recycler des objets du quotidien et prendre le soin de les trier. Pour ce faire, il est de notre devoir de connaître les déchets qui se recyclent et de savoir où les remettre pour leur permettre d’avoir une seconde vie.

Ce qui se recycle : l’importance du recyclage

Depuis plus d’une décennie, le recyclage est une pratique très répandue. La plupart des communes mettent à disposition des poubelles codifiées, en couleurs, pour reconnaître les différentes catégories de déchets recyclables. Ce code couleur peut varier d’une commune à l’autre. Le recyclage est basé sur le principe « rien ne se perd, tout se transforme », il s’agit d’un procédé de transformation des déchets en nouveaux produits utilisables. Il est primordial de sensibiliser les gens sur l’importance du recyclage pour notre environnement, c’est un moyen de lutter contre les déperditions en ressources naturelles et de diminuer le volume de nos déchets. On évite de gaspiller la matière existante en lui donnant une seconde vie, prenons l’exemple des bouteilles en plastique qui peuvent être transformées en pulls polaires ou les briques de lait en papier toilette. Le recyclage est bénéfique pour l’environnement, car il permet de réduire la pollution de l’eau et de l’air, majoritairement grâce à la diminution des émissions de gaz à effet de serre (CO2). Il contribue à la protection de la faune, mais a aussi un impact positif sur l’économie. En effet, grâce à la création d’emplois que le recyclage requiert, mais aussi par l’utilisation d’énergie qui est amoindrie. Cette pratique ne présente que des avantages, si ce n’est un coût pour la mise en place des structures de recyclage et de la logistique de tri qui reste assez élevé. Malheureusement, le taux de recyclage reste assez faible en France, seulement 20 % des plastiques le sont.

Comment savoir ce qui se recycle ou non ?

Afin de savoir quels déchets on peut recycler, on peut se tourner vers les brochures informatives prévues à cet effet que l’on retrouve un peu partout sur Internet, ou encore auprès de votre commune. Le moyen le plus simple reste néanmoins de vérifier directement sur les emballages, il y a un logo distinct présent sur les déchets recyclables, le logo correspond à une icône représentant un petit bonhomme accompagné de trois flèches, le tout en vert. Attention à ne pas confondre avec le logo vert caractérisant les produits des entreprises qui contribue à promouvoir le recyclage. Pour ce qui est des déchets hors emballages, tels que les déchets organiques issus de produits alimentaires (fruits, légumes) qui ne sont pas étiquetés, ils sont majoritairement recyclables. La connaissance de ces éléments doit être accessible à tous, et doit être enseignée dès le plus jeune âge, pour que le recyclage devienne un automatisme chez les citoyens. Il est important de prendre ses responsabilités en tant que citoyen du monde, et de chercher les informations relatives concernant le recyclage et le tri que l’on peut déjà effectuer chez soi ou au travail.

Qu’est-ce qui se recycle ?

Les critères de recyclage peuvent changer d’une ville à l’autre. En ayant les bons réflexes, on réduit les risques de contamination des déchets à recycler. En effet, il suffit de quelques cuillères de yaourt dans un pot pour contaminer une grande quantité de papier qui ne pourra alors plus être recyclée. Il est important de bien connaître les objets et les éléments qui vont dans les bacs, une aiguille ou une seringue peut faire prendre des risques aux employés de l’usine de recyclage. Il y a quelques catégories de déchets recyclables à connaître :

  • Le papier ;
  • Le carton ;
  • Le verre ;
  • Le plastiques.

Cependant, parmi ces catégories, tout n’est pas recyclable. Tout ce qui est souillé avec du gras, charbon, crème fraîche, ou encore les filtres à café, le papier-peint et les mouchoirs en papier. En ce qui concerne le verre, les ampoules, le verre brisé, les néons, la faïence et la porcelaine sont à proscrire des bacs de recyclage.

Rédigé par Rédacteur en chef

Ce que vous devez savoir sur l’importance capitale du recyclage pour l’environnement