in

Rénover sa véranda : comment faire ?

La véranda est une extension d’une maison, se situant généralement au même niveau que le sol. La véranda est presque entièrement composée de verre et d’aluminium, de bois, de pvc ou de fer forgé afin d’offrir un maximum de luminosité à la pièce.

La véranda est apparue en Europe au début des années 1850, notamment en Europe de l’ouest et au Royaume-Uni, c’est un style architectural très apprécié dans les constructions modernes, et qui ne cesse de se moderniser avec le temps. Mais comment “mettre à jour“ son ancienne véranda ? Et comment entamer des travaux de rénovation pour sa véranda ? On vous expliquera d’une manière générale, les étapes à suivre.

Lancer les travaux de rénovation de la véranda

Après avoir pris une tasse de café dans la véranda de votre ami, ou celle de votre collègue lors de la célébration de sa promotion, vous avez sûrement fait le lien avec la vôtre. Vous avez aussi remarqué que la vôtre semble plus ou moins obsolète, les modèles des années 70 n’étant plus tendance. Une fois chez vous, vous n’avez qu’une envie : tout démolir et la retaper à neuf, mais par où commencer ? Il est capital de mettre en priorité trois points essentiels :

  • mettre ou dessiner son plan et ses goûts sur un papier,
  • s’assurer de la conformité des travaux auprès des autorités locales,
  • contacter et choisir le fabricant de véranda qui correspond à vos exigences.

En regroupant ces trois critères, la rénovation de la véranda pourra commencer. Avant de joindre votre plan à celui du constructeur, vérifiez à ce que l’expansion ne dépasse pas le périmètre accordé par votre commune. Dans le cas contraire, vous aurez besoin de l’accord de la mairie, et plus rarement, d’un permis de construire.

Les rénovations à faire soi-même de la véranda

Vous allez faire appel à un expert pour assurer les travaux de structuration, démolissement, agrandissement ou même pour certaines installations d’électricité ou de tuyauteries. Mais vous pouvez vous épargner quelques frais superflus, et commencer à effectuer des retouches par vous-même. En voici quelques unes que vous pourrez réaliser tout en vous amusant avec vos proches.

Repeindre la véranda

Vous l’avez sûrement fait plusieurs fois avec les murs de la maison. C’est tout aussi simple, choisissez des couleurs à votre goût, qui se maquillent bien avec la luminosité escomptée. Il est important de choisir des couleurs dont vous ne vous lasserez pas en peu de temps, afin de vous éviter de nouvelles dépenses pour repeindre de nouveau la véranda.

Faire briller les vitres de la véranda

C’est à travers les vitres de votre véranda, qu’entre la lumière dans votre salon. Avoir des vitres opaques ou mal nettoyées gâcherait une partie du charme de la véranda. Veillez à ce que les vitres de votre véranda soient scintillantes ; nettoyeur de vitre électrique, karcher, frottoir lave-vitre ou même avec du journal, tous les moyens sont bons pour offrir une scintillance éclatante à votre salon.

Révision générale de la véranda

Nettoyage du toit, rénovation de la dalle de sol si nécessaire, installation d’accessoires décoratifs (cadres, tableaux, bibelots, etc.), ou même installation de climatisation et chauffage pour réguler la température de la pièce, une isolation thermique via un double vitrage est très utilisée dans les travaux de rénovation de véranda. Cela vous permettra d’avoir un équilibre thermique durant les 4 saisons.

Les différentes compositions d’une véranda

Si pour les anciens modèles anglais, on retrouve la majorité des vérandas en fer forgé, ou plus rarement en aluminium, les structures modernes des véranda se font de plus en plus tendances avec des installations en bois et en PVC. Pour ce dernier, l’entretien est relativement peu occupant et similaire à celui de la véranda en aluminium (nettoyage avec de l’eau et du savon), il est cependant moins durable. Nous vous conseillons d’opter pour ce matériau seulement si votre véranda est d’une petite dimension.

Dans le cas contraire, vous pouvez voir plus grand avec une véranda en bois. Au-delà de son aspect indémodable, la véranda en bois vous garantit longévité et robustesse, en échange d’un entretien plus fréquent nécessaire pour maintenir son bel aspect esthétique et l’état du bois. Vernir, peindre, dépoussiérer, ces actions doivent se faire annuellement.

Quant au fer forgé, un coup de peinture antirouille est requis, en plus de la lubrification des portes coulissantes et des loquets.

Rédigé par Rédacteur en chef

Comment poser des plinthes de rénovation comme un professionnel ?

Les bienfaits de la démarche de recyclage sur l’environnement !